Appel 33 au 140 rue Richelieu

5 octobre 2018

Zone : 1-3-2
Catégorie de bâtiment : 2

9h49 - 1ere alarme, 143-203-215-501-503
9h51 - Intervention nécessaire, 140-141-202-204-704-902
9h55 - Équipe de sauvetage, 206
9h56 - 2e alarme, 217
10h02 - 3e alarme, 207
10h17 - 4e alarme, 209-210
10h28 - COOP, 313-709
10h36 - Appel 33
13h01 - Aggravation improbable
14h16 - Sous contrôle
16h12 - Terminé

Les pompiers sont intervenus, ce matin, pour un incendie majeur dans un bâtiment résidentiel de trois étages au 140 rue Richelieu, dans l'arrondissement La Cité-Limoilou.

La centrale 911 a reçu plusieurs appels de citoyens pour signaler l’incendie. Les détails font mention de flammes visibles et de fumée noire derrière le bâtiment.

Les flammes sont si intenses, et devant les informations, que le chef demande l'intervention nécessaire avant même l’arrivée des premiers véhicules sur les lieux. Sur place, les équipes devront procéder à l'évacuation de plusieurs immeubles.

L'attaque agressive permettra de rabattre les flammes rapidement à l'arrière du bâtiment, et ainsi éviter toute propagation aux bâtiments de la rue Saint-Olivier. Cependant, deux bâtiment seront déjà endommagés par la chaleur radiante.

Sur les étages, le mal est déjà fait. Les flammes font leur chemin par les vides techniques et rapidement les hommes feront face à un feu de structure. L'âge du bâtiment et les multiples rénovations feront en sorte que le travail sera ardu.

Devant cette situation, les alarmes se succéderont pour atteindre l’Appel 33 afin regarnir les casernes.

Plusieurs locataires ont été pris en charge par la Croix-Rouge. Hydro-Québec a été demandé sur les lieux pour sécuriser les installations électriques.

On ne dénombre aucun blessé autant du côté des pompiers que des civils.

Le travail acharné des hommes à permis de placer l'intervention sous contrôle 4 heures 26 minutes après l'appel initial.

Ce sont près de 80 pompiers qui ont combattu l'incendie.

Photographe : René Jobin























































Photographe : Carl Perreault (Collaboration spéciale)